INTOUCHABLES

      d'Olivier Nakache et Éric Toledano (2011)



DIALOGUE 1

Driss : J’suis venu chercher mon papier…….. par rapport … heu…. (entrez)...…aux Assedic…

Philippe : Comment vous vivez l’idée d’être un assisté ? Ca vous gêne pas de vivre sur le dos des autres ?

Driss : Ca va merci. Et vous ?

Philippe : Vous pensez que vous seriez quand même capable de travailler ?

Driss : Vous en avez de l’humour…

Driss : J’en ai tellement que je suis prêt à vous prendre à l’essai pendant un mois. Je parie que vous tiendrez pas 2 semaines…

Driss : C’est quoi ce truc de ouf (ouf = fou en langage verlan) !

Philippe : Bon, ben vous avez fini de jouer ?

Driss : Mais enfin vous sentez rien du tout-là… Et la jupe, elle est où-là ?

Philippe : Non, ça c’est des bas de contention. Ca, si je les mets pas je risque de m’évanouir

Driss : Moi, je vais pas vous mettre des bas. Même pour vous.. Vaut mieux vous évanouir ! Franchement, à un moment donné, faut… On dit non, on les mets pas, on reste….là…

Driss : Voilà, c’est bon comme ça… (Attends) eh eh

Bon appétit…

Philippe : Eh, s’il vous plaît oh, eh eh eh…

Antoine : C’est qui ce type ? Autour de toi tout le monde s’inquiète… Tu dois pas laisser entrer n’importe qui chez toi, surtout dans ton état…

Philippe : Dites-moi, vous avez pas envie de prendre le large ?

Driss : Vous voulez vous barrer, c’est ça ?..... Et on va où ?

Philippe : Respirer un peu…

Driss : Ca y est les voilà, 100 euros que je les mets dans l’ombre

Philippe : Tenu !

Driss : Oh, ça frise la paresse, faut renvoyer un peu…


DIALOGUE 2

Exercice : Niveau Moyen

Driss : Et ça coûte combien ça ?

L’agent : Je crois qu’il est à 30 000 euros mais je peux vérifier si vous voulez…

Driss : Ouaih, vaut mieux vérifier quand même… Ca me paraît exagéré comme prix…

(s’adressant à ) :
Vous allez pas acheter cette croute-là 30 000 euros. Le mec il a saigné du nez sur un fond blanc et il vend ça 30 000 euros

Philippe : Allez, arrêtez de dire n’importe quoi et donnez-moi un chocolat.

Driss : Non

Philippe : Donnez-moi un chocolat !

Driss : Pas de bras, pas de chocolat…

Driss : C’est une vanne, hein ! Oh, je déconne

Philippe : Ah, c’est une blague…

Driss : Ben oui, c’est une blague…

Philippe : Ah, c’est une blague

Driss : Elle est bien quand même…

Philippe : Très bonne, c’est une très bonne blague…

Driss : C’est une blague connue : « Pas de bras, pas d’ chocolat » mais avec vous…

Philippe : Allez…

Driss : Elle est… chanmé (verlan pour méchant, dans le sens de "top", "trop drôle", 'trop bien") !

Philippe : C’est une bonne blague

Driss : Vous avez pas de bras Philippe…



Haut de page