MANON DES SOURCES



... PRÉPARATION – AVANT LE FILM

1. Imaginez les personnages de Manon et de l'instituteur d'après les extraits du livre.
> Manon : "Manon venait d'avoir 15 ans mais elle était plus grande que son âge. "De ses sompteux haillons sortaient ses bras bruns, griffés par les argéras et les aubépines, et ses longues jambes musclées souvent noircies par ses courses dans les bois" ... "Ses cheveux coupés aux épaules, dorés par le soleil et séchés par le vent, formaient une épaisse crinière" ... "ses yeux bleu de mer brillaient derrière ses boucles qui cachaient son front"

> L'instituteur : "Il s'appelait Bernard Olivier. Vingt–cinq ans, brun, de grands yeux couleur de café brûlé (= marron), les épaules larges, la démarche assurée, des poils sur le dos de la main. Malheureusement, sans moustache : rasé comme une statue. Heureusement, sa voix était grave et musicale et ses dents éblouissantes"

2. Le film se passe en Provence. Trouvez les mots associés à la Provence.
Marseille – les olives – La Méditerranée – le sud – la lavande – les chèvres – la pétanque


... APRÈS AVOIR VU LE FILM

4. Compréhension de l'histoire. Vrai ou Faux?
Faux
- Le papet est le grand–père d'Ugolin – C'est son oncle
Vrai - Ugolin est le dernier membre de la famille Soubeyran
Faux - La mère de Manon était actrice – Elle était chanteuse
Vrai - La papet pousse Ugolin à se marier
Faux - Ugolin a toujours été amoureux de Manon. Il est tombé amoureux lorsqu'il l'a vue nue dansant et jouant de l'harmonica.
Vrai - Manon trouve la source par hasard – Elle cherchait sa chèvre
Vrai - Tout le village sait qu'Ugolin et le papet sont coupables
Vrai - Le papet apprend qu'il a tué son propre fils
Vrai - Manon hérite de la fortune des Soubeyran
Faux - Le papet se suicide – Il se laisse mourir

5. Manon
a) Réponse personnelle. Quelques éléments de réponses cependant :
> Manon : "Manon venait d'avoir 15 ans mais elle était plus grande que son âge". "De ses somptueux haillons sortaient ses bras bruns, griffés par les argéras et les aubépines, et ses longues jambes musclées souvent noircies par ses courses dans les bois" ... "Ses cheveux coupés aux épaules, dorés par le soleil et séchés par le vent, formaient une épaisse crinière" ... "ses yeux bleu de mer brillaient derrière ses boucles qui cachaient son front" Emmanuelle Béart (Manon dans le film) semble effectivement bien plus âgée que 15 ans. Elle donne l’image d’une jeune femme peut-être plus fragile et moins sauvage que le personnage décrit dans le livre. Sa beauté transparaît davantage.

b) Elle vit dans une maison dans les collines, juste à côté de la bergerie pour ses chèvres, avec une vieille Italienne qui veille sur elle. Sa mère est chanteuse d’opéra (cantatrice) et voyage beaucoup. Sa mère aimerait que Manon la rejoigne mais Manon préfère rester dans ses collines. Elle vit modestement mais a un confort raisonnable.

c) Elle décide de boucher la source (qu’elle découvre par hasard) lorsqu’elle découvre que tous les habitants du village savaient qu’il y avait une source sur le terrain de son père et qu’ils n’ont rien dit (elle surprend la conversation de deux habitants du village, deux chasseurs). Elle les considère donc tous responsables de la mort de son père (mort d’épuisement au travail, notamment parce qu’il devait transporter l’eau de très loin pour l’élevage de ses lapins – alors que cette fatigue aurait pu lui être épargnée).

d) Tous les adjectifs lui correspondent sauf drôle et intelligente qui ne sont pas clairement évoqués dans le film (on voit seulement qu’elle est cultivée). Elle semble également aussi fragile (émotionnellement) que forte (mentalement)

6. Sacrée famille!
Complétez les phrases suivantes avec le lien de parenté qui correspond.
     a) Le papet est le grand–père de Manon donc Manon est sa petite–fille.
     b) Ugolin est le neveu du papet.
     c) Jean était le fils du Papet
     d) Ugolin et Jean étaient cousins .
     e Aimée, la mère de manon, est la belle–fille du papet
     f) L'instituteur est le mari de Manon
     g) Aimée sera la grand–mère de l'enfant de Manon.

7. Le Papet
a) Menteur – Hypocrite (=faire semblant) – Manipulateur (des habitants) – Honnête (oui, dans le sens porteur de valeurs. Il est honnête sauf pour tout ce qui touche à l’argent – il est également prêt à tout pour sa famille) - Travailleur – Autoritaire (sur Ugolin) – Méchant (conséquence de ses actes, plus par avidité de richesse que par pure méchanceté) – Avare (extrêmement économe pour accumuler de la richesse = réflexe de paysans) – Riche (très riche)

b) Réponse personne. Elément de réponse : Oui, il le mérite (=deserve) malgré (despite)… / Non, il ne le mérite pas à cause de/parce qu’il…« On récolte ce que l’on sème »/ « C’est bien fait pour lui ! »

c) Réponse personnelle. Elément possible de réponse : C’est un homme qui a de l’honneur, prêt à tout pour sa famille. Il l’aimait et la trouvait très belle. Il serait assurément revenu et l’aurait épousé… Ainsi,…

8. Le mariage
a) Le papet n’a pas d’autre descendant. Il ne veut pas que son nom de famille disparaisse et que son argent, gagné durement par le labeur son travail et hérité de plusieurs générations de Soubeyran, « sorte » de la famille. Jusqu’à présent, les Soubeyran se sont mariés entre eux pour garder leur fortune « dans la famille ».

b) Lorsque les personnes d’une même famille se marient entre eux, le sang ne se mélange pas en faisant des enfants. A terme, cela engendre des problèmes dits de consanguinité et les enfants naissent avec des maladies, notamment mentales.

c) « Une femme trop belle, ce n’est pas sérieux ». Une femme pauvre qui lit, ça ne lui plaît pas. Elle doit être honnête. Elle doit être robuste pour faire de beaux enfants.

9 L’instituteur
a) Réponse personnelle. Eléments de réponses cependant : > L'instituteur : "Il s'appelait Bernard Olivier. Vingt–cinq ans, brun, de grands yeux couleur de café brûlé (= marron), les épaules larges, la démarche assurée, des poils sur le dos de la main. Malheureusement, sans moustache : rasé comme une statue. Heureusement, sa voix était grave et musicale et ses dents éblouissantes" Il semble moins « masculin » dans le film que dans le livre (moins « robuste » et plus sensible). On le perçoit plus viril, plus fort, plus sécurisant (poils, voix grave, épaules larges, brun) dans le livre.

b) Il est différent car il vient juste d’arriver dans le village, il a donc un regard extérieur de la situation. Il n’est pas impliqué dans les « histoires de village et de familles ». C’est surtout un homme instruit et cultivé. Il a fait des études ce qui n’est pas le cas des habitants du village, des paysans qui travaillent la terre (travail manuel).

c) L’homme est respecté et considéré pour son instruction. Il apparaît comme un « sage ». Dans la pensée des habitants du village, ce sont les hommes instruits (ou dieu) qui peuvent trouver des solutions aux différents problèmes de la vie.

d) Comme dans tous villages, trois hommes sont toujours extrêmement respectés à cette époque : le maire (élu et représentant du village), le curé (représentant de l’église et de dieu) et l’instituteur (l’homme instruit). Ils ont tous les trois une forme de pouvoir sur les habitants. Ils sont respectés et souvent craint en même temps.

10. Ugolin
a) Simple d’esprit – Naïf – Travailleur – Influençable – caractère enfantin Il a gardé un caractère enfantin et semble soumis et influencé par les membres de sa famille, notamment le papet. Il a probablement toujours été perçu comme un simple d’esprit, un peu bête, et on ne lui a pas permis de devenir plus responsable et autonome.

b) Ugolin suit les conseils de son oncle (le papet) et tente de séduire Manon en lui montrant qu’il est riche. Il veut « acheter » Manon. Il pense que Manon sera séduit par sa richesse (le confort qu’il peut lui donner et tôt ce qu’il peut lui acheter). Le papet donne l’idée à Ugolin qu’une femme est avant tout attirée par l’argent avant l’amour (l’amour venant éventuellement après / ou est secondaire)

c) Il se suicide car Manon l’a rejeté et il sait qu’elle ne sera jamais sa femme et qu’elle ne l’aimera jamais. Il ressent également tout le mépris qu’elle a pour lui, étant au courant qu’il est responsable de la mort de son père. Sa vie n’a plus de sens. Il meurt d’amour pour elle.

11. L'église catholique
a) Cochez les mots qui sont utilisés dans une église catholique
     une église – l'enfer – prier – croire – le baptême – un prêtre – communier – la vierge – dieu – être croyant – le pape

b) La religion tient une grande place dans le film. Les habitants du village sont tous croyants et pratiquants, se rendant au moins tous les dimanches à l’église. Lorsque la source est bouchée et que la fontaine ne coule plus, les habitants se tournent vers dieu qui semble les avoir puni pour leurs actes. La solution vient de dieu, d’autant plus quand la science (l’expert) semble avoir ses limites et reste impuissante …
c) Réponse personnelle. Eléments de réponse : catholique ; protestant(e) ; juif/juive ; bouddhiste ; hindouiste ; chrétien(-ne) ; musulman(e) ;

12 Polémique
a) b) c) Réponses personnelles

13. Trouvez l'intrus ...
     a) Aucun (aucun = sans/pas de - les autres sont synonymes de plusieurs)
     b) D'habitude (non synonyme d'autrefois– relation au passé)
     c) Tout le temps (non synonyme de tous les jours )
     d) Toujours (non synonyme de parfois)

14. Les étapes de la vie d'une femme
     1. naître
     4. être enceinte
     6. vieillir
     2. grandir
     3. se marier
     7. mourir
     5. accoucher

15. Dites–le avec des fleurs ...
a) Quel est le langage des fleurs? Dites si ces affirmations sont vraies ou fausses.
     Vrai - La rose Rouge = la passion
     Vrai - Le muguet = un porte–bonheur
     Faux - L'oeillet = la passion
     Vrai - Le tournesol = la joie
     Faux - Le chrysanthème = l'amitié
     Faux - La marguerite= l'indifférence
     Faux - Le lilas= Une déclaration

b) En France, il est poli d'apporter des fleurs si vous êtes invité à dîner. Mais vous ne devez jamais apporter une de ces fleurs. Laquelle? Pourquoi?
Les chrysanthèmes : sont normalement apportés aux morts (sur leurs tombes)...

16. La responsabilité et culpabilité des habitants
Réponse personnelle
Les habitants ont préféré soutenir un habitant du village plutôt qu’un « étranger » (un habitant d’un autre village), quitte à mentir (et en ne révélant pas l’existence de la source sur le terrain des romarins). Ils ne pensaient peut-être pas que Jean s’épuiserait et en mourait. Ils pensaient que Jean quitterait le village devant la difficulté de la tâche. Leur silence a participé à la mort de Jean. S’ils avaient révélé la source, Jean ne serait pas mort.
Malgré leurs motivations, ils semblent indirectement responsables et coupables de la mort de Jean.

17. Le jeu des contraires. Retrouvez les deux contraires et reliez–les :
     Croyant / Athé
     Paradis / Enfer
     Prier / Blasphémer
     Naître / Mourir
     Innocent / Coupable
     Se marier / Divorcer
     Vivant / Mort
     Dieu / Le diable

18. L'eau ... Quelles sont les utilisations possibles de l'eau? Boire et ...
     Se laver – Se doucher – se baigner
     Laver – nettoyer
     Hydrater la peau
     Arroser les plantes, la terre, les cultures
     Apporter des sels et minéraux à l'organisme
     Produire de l'électricité (les barrages)
     Éteindre les incendies/feux
     Se baigner – S'amuser
     Nager
     Faire des exercices (Aqua gym– résistance de l'eau)
     Accoucher en douceur
     Permet à vie de se développer (mers/rivières ... ) – Nourrir les poissons
     Pêcher – Nous fournir de la nourriture

18. Les expressions avec Faire.
     a) Ugolin fait de son mieux pour séduire Manon
     b) Le papet est riche car il a fait des économies toute sa vie.
     c) Manon fait exprès de boucher la source pour se venger des villageois.
     d) Les villageois demandent à Manon de venir à la procession car ils ne font pas confiance à l'ingénieur pour résoudre leur problème
     e) Ugolin fait attention à ses oeillets et les arrose quotidiennement.
     f) Ugolin et le papet font peur à Manon